Retour sur les origines d'Euresa

Le début des années 1990 marque une accélération dans la construction du projet européen, avec successivement la chute du mur de Berlin (1989), l’ouverture des frontières de l’Europe (promulguée le 19 juin 1990 par la convention de Schengen) et la signature du Traité de Maastricht (le 7 février 1992).

Dans ce contexte, des mutuelles et coopératives d’assurance se sont interrogées sur la façon dont elles pouvaient se positionner au sein d’un marché européen naissant, quoi qu’encore très cloisonné :

  

  • Face au durcissement de la concurrence et au phénomène de concentration des acteurs du marché menant à la constitution de grands groupes de dimension européenne voire mondiale.
  • Face, également, à l’évolution du comportement des usagers, s’affirmant de plus en plus comme de véritables consommateurs citoyens, circulant librement au sein de l’espace européen.

Parallèlement, ces sociétés partageaient une même volonté de valoriser leur appartenance à l’Économie Sociale et de préserver leurs spécificités d’entreprises mutualistes et coopératives. 

Confrontées à des problématiques identiques, héritières d’un patrimoine économique et social commun, les sociétés Folksam, Macif, P&V et Unipol fondent, en 1992, le Groupement Euresa (acronyme de Europe, Économie Sociale, Assurances), avec pour objectifs :

  • D’additionner leurs forces au sein d’un réseau européen
  • De renforcer leurs positions sur leurs marchés respectifs, en imaginant des solutions d’assurance innovantes et adaptées à l’européanisation croissante des besoins des usagers
  • Tout cela, sans diluer l’identité ni des unes ni des autres
Ainsi est né Euresa, outil opérationnel et flexible de coopération entre des groupes d’assurance européens appartenant à l’Économie Sociale.